Vendredi 29 JUIN 2018 – ENSP, ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE LA PHOTOGRAPHIE ARLES

Maitrise d’Ouvrage

OPPIC, Opérateur du Patrimoine et des Projets Immobiliers de la Culture

Equipe Maîtrise d’œuvre : 

ATELIER MARC BARANIMarc BARANI, Architecte

MAZET & Associés, Economiste / KHEPHREN INGENIERIE, BET structure / ESPACE TEMPS, BET fluides

ACL, conception lumière / ACV, BET acoustique / DUCKS SCENO, Scénographe / ELEMENTS Ingénierie, BE Environnement

Perspectives : © RSI, NYS & MURARO

OPC : CEC Coordination

Gros Œuvre Etendu (Lot N° 1) : Cotraitants : LAGARRIGUE (CARDINAL EDIFICE) / GUINTOLI (Agence Arles)

Sous-traitant : NGE Fondations (Ex. GTS agence PACA), 3 Filiales du Groupe NGE

Programme : Espaces publics d’expositions et de conférences, bibliothèque spécialisée, salles de cours et de formation continue, studios de prise de vue, laboratoires, et résidence artistique.

Surface : 4014 m² SU / Coût 11,8 M€ HT / Concours juin 2014 – Etudes Septembre 2014.

Arles est devenue au fil du temps, la ville de la photographie.

Le palimpseste organique et stratifié de la ville ancienne d’Arles, s’arrête sur un bel éperon rocheux, tranché net par l’horizontalité de l’infrastructure ferroviaire qui file en contrebas.

Le projet de Frank Gehry, qui puise son inspiration dans la massivité de la roche, ouvre la voie pour traduire la deuxième composante structurante du site, c’est-à-dire la linéarité des infrastructures.

A la verticalité vibrante du projet de Gehry, répond l’horizontalité tendue de l’ENSP. Sa toiture soulevée par quatre blocs de béton flotte au-dessus du parvis, laisse filer le regard jusqu’à l’église des Mouleyrès, assure la continuité urbaine. L’école articule deux figures simples et historiques de la ville d’Arles.

La halle, en référence au patrimoine industriel de la ZAC des Ateliers et le patio minéral, ancré dans son sol. Elle est à la fois, linéaire et extravertie, compacte et introvertie.

Extravertie, elle s’ouvre sur l’espace public, égraine auditorium Fab Lab et salles d’exposition le long du parvis, incite le public à franchir ses portes. Introvertie, elle regroupe enseignement et recherche autour d’un patio pour favoriser concentration et échanges.

Le passage des lieux tous publics aux lieux exclusivement dédiés à l’enseignement, se fait graduellement sur trois niveaux depuis le sol de la ville, jusqu’à celui du parc.

Au centre du bâtiment, le foyer se prolonge dans le patio, par un amphithéâtre formant une agrafe en forme de brèche, comme une respiration pour des usages non programmés.

L’école a été conçue comme un habitat flexible et évolutif. Les perspectives figurant sur les panneaux, montrent des espaces vides, mono-matière, déterminés à minima par la structure du bâtiment et le travail sur la lumière naturelle. Elles veulent dire la disponibilité des espaces, leur capacité à accueillir le foisonnement de la vie étudiante, le détournement des fonctions, les monstrations improvisées, les échanges informels.

Parce que par-delà les correspondances entre photographie et architecture, lorsqu’on évoque les notions de regard, de cadrage, de lumière, de mouvement, ce projet a pour ambition de capter le vivant et de le mettre au cœur du processus de création. Ce qui est aussi à nos yeux, le but ultime de la photographie, pour qu’elle continue à trouver sa place dans ce début de XXIe siècle, instable, mutant et passionnant. © RSI Studio/ATELIER MARC BARANI.

10H00 – Stationnement Avenue Victor Hugo / Accueil Entrée chantier ENSP Rue Victor Hugo, en face de la Fondation Luma. La salle de réunion est en contre bas en traversant le chantier. Accueil par les Responsables de l’opération de l’Entreprise LAGARRIGUE – CARDINAL EDIFICE : Pascal CARLOS, Jacques-Hervé CONILH et Geoffrey BOULET.

Visite : Marc BARANI, Architecte – Moritz KRUGER, ATELIER MARC BARANI

13h00 : Déjeuner au « Restaurant l’AFFENAGE » 4 Rue Molière – 13200 ARLES