Vendredi 26 AVRIL 2019 – Présentation du MRS3, le 3ème Data Center de Marseille (commentée par Bouygues Bâtiment Sud-Est)

Maître d’Ouvrage : INTERXION HOLDING NV

Architecte : DK Architectes (Paris)

Acteurs du projet :

Critical Building (AMO), Mandataire : Bouygues Energies & Services CET), Bouygues Bâtiment Sud-Est (Génie-Civil)

Présentation du MRS3, le 3ème Data Center de Marseille :

. Arnaud MANZONI – Directeur Travaux Méditerranée – BOUYGUES Bâtiment Sud-Est

. Jean-Baptiste DUCOURAU – Chef de service Adjoint Travaux – BOUYGUES Bâtiment Sud-Est

. Maxime POTTEAU – Chef de service Travaux – BOUYGUES Energies & Services

. Guilhem GALY – Chef de service Adjoint Travaux – BOUYGUES Energies & Services

INTERXION HOLDING NV (NYSE: INXN), l’un des principaux fournisseurs de services de data centers de colocation neutres vis-à-vis des opérateurs Télécom et des fournisseurs de cloud en Europe, annonce en Décembre 2018, qu’en réponse à la demande croissante de ses clients, il va construire un troisième data center à Marseille, nommé MRS3.

En 2018, INTERXION inaugure la 1ère tranche de son deuxième centre de données (data center). Il prévoit l’aménagement d’un troisième dans une ancienne base sous-marine. Situé dans la zone du port de Marseille, ce Data Center fournit déjà l’environnement idéal pour les câbles sous-marins souhaitant faire atterrer leurs systèmes à Marseille. Cela offre une opportunité unique d’accéder à l’ensemble de la communauté de clients présents sur le campus d’INTERXION à Marseille. Treize câbles de télécommunications sous-marins arrivent aux plages du Prado à Marseille et 3 autres, qui représenteront une capacité équivalente aux treize premiers seront créés. Déployés pour certains sur près de 20 000 km, ils relient Marseille à des dizaines de pays jusqu’à la Chine. La distribution de contenus se développe : transmission (broadcast), Internet sans opérateur de réseau traditionnel (over-the-top service ou OTT), vidéo en direct (live vidéo), etc…

MRS2 héberge déjà plusieurs fournisseurs de connectivité et de contenu internationaux et locaux qui considèrent Marseille et MRS2 comme des emplacements stratégiques pour la diffusion de contenu. Située dans le centre-ville, cette installation met à disposition une infrastructure de courant ondulé en 2N+1 et un système de refroidissement en N+1, ce en parallèle de systèmes d’alerte et de supervision.

Baptisé MRS3, INTERXION s’engage sur un troisième site en cours de réalisation à travers la rénovation profonde de l’ancienne base de sous-marins créée par l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale sous le nom de code « Martha » et jamais utilisée.

Soit 8 000 m2 au sol / 1 bâtiment de 250 m de long et un toit en béton armé de 5.50 m d’épaisseur.  

Une fois achevé, MRS3 devrait disposer de 7 100 m2 de salles informatiques pour une puissance totale de 17 MW.

Une première phase d’ouverture au 4ème Trimestre 2019. Un investissement de 140 millions d’Euros.

MRS3 aura vocation à devenir un point névralgique de création, de stockage et de distribution de contenus pour les plates-formes hyperscale cloud et média numérique d’envergure mondiale.

MRS3, additionné aux data centers MRS1 et MRS2, vient renforcer le hub de connectivité et de contenu que représente Marseille. Avec la présence de plus de 130 opérateurs Télécom et celle des 13 câbles sous-marins de télécommunication, la ville offre un accès direct à 43 pays et à plus de 4,5 milliards de personnes en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

Avec l’annonce de ce projet, Le positionnement stratégique de Marseille au cœur des échanges numériques mondiaux va continuer à se renforcer dans les années à venir, et notamment avec l’arrivée de nouveaux câbles sous-marins et la consommation galopante de contenus média par-delà la méditerranée ; Une conjoncture que les clients d’INTERXION, acteurs du monde des médias numériques et du cloud notamment, ont d’ores et déjà identifiée, et pour lesquels INTERXION franchi aujourd’hui une nouvelle étape.