Vendredi 20 Octobre 2017 – Visite d’un VILLAGE de VACANCES URBAIN (Ex maternité de la Belle de Mai)

Organisée en collaboration avec « Les Villages Clubs du Soleil »

Maître d’Ouvrage : SCI (45% Caisse des Dépôts et consignations / 55% Villages Clubs du Soleil).

Assistant à maîtrise d’ouvrage: MBC

Architectes : FRADIN WECK Architecture

10h30 : Accueil des participants23 Rue François Simon13003 Marseille (Salle Séminaire / Pause Café)

Intervenants :

Hubert MAZELLA – Directeur de l’Etablissement

Jacques FRADIN – FRADIN WECK Architecture

L’opérateur du tourisme social et solidaire réalise 124 chambres (360 lits) dans l’ancienne maternité qui était située au cœur du quartier en renouvellement urbain de la Belle de Mai, en face de la Friche de la Belle de Mai, sur un terrain arboré proche de la Gare Saint-Charles.

Le groupe Villages Clubs du Soleil est né à Marseille en 1960 sous un statut associatif avec comme vocation de proposer des vacances aux plus modestes.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle diversification qui voit le jour avec la création du concept de « village en ville ». L’opérateur du tourisme social et solidaire accueillera des familles mais aussi les seniors et l’activité d’affaires qui devrait lui permettre de conserver un panel de mouvements réguliers.

La Ville de Marseille, propriétaire du site, a signé un bail emphytéotique de 45 ans avec le groupe Villages Clubs du Soleil qui versera un loyer annuel de 20 000 euros en augmentation progressive. Cette rénovation a été réalisée sous maîtrise d’ouvrage d’une société civile et immobilière (SCI) détenue par la Caisse des dépôts et consignations (45%) et les Villages Clubs du Soleil (55%). Un prêt bancaire apporte le financement complémentaire.

C’est l’histoire d’une opération réalisée en quatre ans, entre le moment de l’idée et la livraison. Un délai raisonnable pour un projet de réhabilitation d’une ancienne maternité qui a demandé une belle force de conviction.

 Cette restructuration concerne un ensemble composé d’une partie principale en R+2 sur rez-de-chaussée et rez-de-jardin (datant du début du XIXe siècle), et d’extensions, à l’est, l’ouest et au nord, réalisées dans les années 1970.

Pour les Architectes, c’est « un projet neuf qui doit s’adapter à des lieux et à une morphologie du bâtiment », planchers, charpente, cloisonnement et toiture ont été repris en totalité.

La principale intervention architecturale est la terrasse qui court tout le long de la façade sud. A travers un long bandeau de verre donnant sur le jardin, il permet de relier tous les services et d’asseoir le bâtiment. Surmonté d’un belvédère et de terrasses réservées aux chambres, il abrite le restaurant et le bar donnant sur le jardin.

Le rez-de-jardin, partiellement enterré de 80 cm, a été mis en valeur après décaissement du sol naturel, par la construction de surfaces complémentaires servant de socle à l’opération.

Pour le reste, la maîtrise d’œuvre a cherché à préserver au maximum le parti architectural d’origine. Les volumes et les ouvertures principales au Sud ont été conservés en doublant leur nombre dans une trame régulière pour retrouver une façade équilibrée et pouvoir accueillir les 124 chambres de deux à quatre lits (soit 360 lits).

Pour apporter de l’harmonie à l’ensemble, les façades ont été recouvertes d’un enduit lissé et les menuiseries extérieures sont en aluminium thermo-laqué de teinte gris anthracite.

Superficie du terrain: 2,6 ha / Montant de l’investissement: 13 millions d’euros HT

Montant des Travaux : 9 000 000 € HT / Surface : 8 846 m2 / 18 mois de travaux (ouverture Février 2017).