STADE VELODROME « un quartier de vie » – Vendredi 14 Mars 2014

STADE VELODROME « un quartier de vie »
Vendredi 14 Mars 2014

Organisée en collaboration avec CIRMAD

Les Acteurs :

La consultation internationale lancée par la Ville de Marseille pour réaliser le projet de reconfiguration du stade Vélodrome et de ses abords a été remportée par la société Arema.

La Société Arema a pour mission la conception, la rénovation, la restructuration, la maintenance et l’exploitation du Stade pendant 35 ans.

Elle a pour actionnaires la Caisse des Dépôts, la Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse, le FIDEPPP (Fonds d’Investissement et de Développement des Partenariats Public-Privé), le fonds InfraVia (fonds d’investissement infrastructure, géré par la société de gestion OFI InfraVia, filiale spécialisée dans le secteur infrastructure du groupe OFI, GFC Construction et Bouygues Energies et Services (filiale de Bouygues Construction).

La Société Arema s’appuie sur un groupement réalisateur composé des cabinets d’Architectes SCAU (Maxime Barbier, Bernard Cabannes, Luc Delamain, François Gillard, Michel Macary, Aymeric Zublena) et DIDIER ROGEON ARCHITECTE, Architecte associé, qui ont conçu le projet, ainsi que sur les Bureaux d’Etudes : EGIS Bâtiments Méditerranée, GARCIA Ingénierie et BETEREM Ingénierie.

Le mandataire de ce Groupement est l’entreprise générale GFC Construction, filiale de Bouygues Construction sur le quart sud-est de la France. L’entretien, la maintenance et le gros entretien et renouvellement sont assurés par Bouygues Energies & Services, filiale de Bouygues Construction.

Le projet du nouveau stade Vélodrome et de ces abords, d’un montant de 267 M€, comprend les travaux de rénovation du stade Vélodrome, mais également la reconfiguration du stade Delort voisin, l’aménagement du parvis ainsi que la création d’une promenade sur les berges de l’Huveaune.

Ce projet est financé en partie par des fonds publics et en partie par des fonds privés (via la Société Arema). Toutes les collectivités locales ainsi que l’Etat, se sont mobilisés aux côtés de la Ville de Marseille pour qu’aboutisse ce beau projet.

La ville de Marseille : 47 M€ (+ 30 M€ de droits à bâtir autour du Stade)

L’Etat : 28 M€

Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône : 30 M€

La Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole : 20 M€

Le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur : 10 M€

Le solde étant préfinancé par la Société Arema.

L’Histoire :

Inauguré en 1937, le Stade Vélodrome conçu par l’Architecte Henri PLOQUIN est un fleuron indissociable des grandes heures du sport à Marseille. Il accueille, entre autres, dans ses débuts, des courses cyclistes (d’où son nom de Vélodrome). Le stade de 35 000 places connaît plusieurs extensions au cours du XXe siècle. Mais le changement le plus notable étant celui précédant la Coupe du monde de football 98, l’enceinte passant à 60.000 places. L’histoire du Stade Vélodrome connait un nouveau chapitre avec le projet de reconfiguration qui sera livré en Juin 2014, afin d’être homologué pour l’Euro 2016 de football.

Le Projet : Bien plus qu’un stade, un «quartier de vie» :

Le nouveau stade sera inséré dans son environnement, accompagné d’un programme d’équipement commercial, de bureaux, de logements…

Bien plus que la construction d’un stade, le projet intègre l’équipement sportif dans un environnement urbain de haute qualité. C’est ainsi qu’un nouvel éco-quartier va se développer sur 100 000 m² autour de l’enceinte sportive. Ce futur quartier du Vélodrome représentera la politique de la ville, un modèle à l’échelle de cette portion de territoire de ce qui se fait de mieux dans tous les quartiers du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, en matière de logement, d’équipements et services de proximité, d’espaces verts et d’espaces publics, d’activités de bureaux, d’implantations commerciales, d’hôtellerie…

. Côté Michelet, à gauche du stade, un centre commercial offrira plus de 20 000 m² de surfaces largement consacrées au sport ainsi qu’à des commerces de proximité et une moyenne surface alimentaire.

. A droite du stade Vélodrome, un complexe hôtelier de trois et quatre étoiles développé sur environ 8 000 m² permettra notamment de répondre aux besoins du tourisme d’affaires générées par les équipements du stade.

. L’aménagement d’un pôle santé – bien être de 5 000 m² viendra compléter l’attractivité de ce complexe.

. Plusieurs immeubles de bureaux (10 000 m²) et de logements (près de 600 appartements) seront construits, d’une part, côté Esplanade Ganay et d’autre part, entre le stade et le lit de l’Huveaune dont les berges seront aménagées.

Des logements fidèles à la politique municipale de mixité sociale et générationnelle qui allie résidences étudiantes et pour personnes âgées, logements sociaux, logements intermédiaires et libres.

CIRMAD a en charge l’aménagement du site, la commercialisation des terrains pour le compte d’Arema ou des garants (CDC, CEPAC) et le développement de chacun des programmes.

Présentation dans le « Salon VIP Ganay » – Accès par le Parvis Ganay / Rue Raymond Teisseire (13008)

Présentation générale et visite commentée par :

. Mr Bruno BOTELLA – Président d’AREMA

. Mr Didier ROGEON – Architecte

. Mr Laurent BRUN – Directeur de la Maîtrise d’Ouvrage CIRMAD

Parcours pédestre extérieur (vue sur l’ouvrage) pour rejoindre le restaurant (coté Michelet).