Vendredi 18 Novembre 2016 – Présentation de La Tour « LA MARSEILLAISE »

Un projet fédérateur et métropolitain

Maître d’Ouvrage : CONSTRUCTA URBAN SYSTEMS (Groupe CONSTRUCTA)

Architectes : ATELIERS JEAN NOUVEL  

Quais d’Arenc  – 13002 Marseille

Stationnement parking Quais d’Arenc : Entrée Rue de Chanterac (sortie pédestre sur le parvis, prendre à droite, longer le bâtiment Le Balthazar (AG2R) et prendre encore à droite bd Mirabeau. Entrée chantier (voir plan d’accès joint)  Contact : Ghislaine : 06 14 34 24 07

Les Acteurs :

– Maîtrise d’Ouvrage : Constructa Urban Systems (Groupe Constructa)

. Mr Emmanuel Duchange, Directeur Général

. Mr Grégoire Cousin, Directeur Technique et Programmes

. Mr Pierre-Alain Martin, Responsable de Programmes

. Mr Olivier Gachet, Responsable Technique

. Mme Adèle Chirol, Responsable Marketing & Communication Projet

. Mme Laëtitia Nezri, Assistante Projet

Maîtrise d’Œuvre : Ateliers Jean Nouvel / Architectes d’exécution : Tangram Architectes

– Entreprises : DUMEZ Méditerranée, Les Travaux du Midi et GTM Sud (VINCI Construction)  (Autres lots : CRUDELI, SNEF et KONE)

– AMO et BET : AEDIS, ALTO Ingénierie, ARCORA, SIDF, GLI, AVEL, Ingénieurs & Paysages, SERIUS, Bureau Veritas, SOCOTEC, ARTELIA, TPF i, CASSO et SIR.

– Les Actionnaires : La CEPAC (Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse), la Caisse des Dépôts et Swiss Life.

– Euroméditerranée

Au cœur d’Euroméditerranée se dessine la nouvelle « Skyline » de la Cité Phocéenne : la tour de bureaux « La Marseillaise », imaginée par Jean Nouvel et portée par le Groupe CONSTRUCTA, s’élèvera jusqu’à 135 mètres (IGH = Immeuble de Grande Hauteur). Elle incarnera la capacité du territoire à attirer de grandes entreprises, puisqu’elle dotera Marseille et la Métropole, d’un lieu d’exception à la hauteur de ses ambitions. C’est le deuxième projet des « Quais d’Arenc », après l’immeuble de bureaux « Le Balthazar », qui sera constitué de 4 bâtiments (dont trois tours).
Elle abritera, sur 31 niveaux, 35 000 m² de bureaux, 1 Crèche, 1 RIE, et des surfaces commerciales en RDC.

Capacité d’accueil : 2 500 postes de travail

Surface développée (SHON) : 39 560 m²

Durée du chantier 3 ans ½ : Début des travaux Janvier 2015 / Livraison prévue 2ème trimestre 2018.

L’investissement avoisine les 200 millions d’euros.

Les certifications environnementales sont multiples : HQE niveau excellent / LEED gold / Label RT 2012 + une boucle d’eau de mer thalasso-thermique (travaux Thassalia – Cofely, filiale de GDF SUEZ) qui favorisent une rationalisation des coûts d’exploitation et une vraie compétitivité en matière de coût au poste.

La tour « La Marseillaise » est le premier IGH ayant recours à ce type de technologie, qui prévoit d’utiliser l’énergie thermique marine pour alimenter en chaud et froid le bâtiment. Cette solution moderne, économique et durable lui permet d’être une des tours les plus performantes de France. Bâtiment éco-conçu, équipements à haute performance et matériaux résolument durables sont ses atouts pour garantir une réalisation respectueuse de son environnement.

Pour Mr Marc Pietri, PDG de Constructa, la Tour « La Marseillaise » fut une étape décisive dans la concrétisation d’une opération initiée il y 12 ans avec l’achat du terrain. Début 2015, c’est un taux de location de 70% des surfaces proposées et le soutien des investisseurs qui a permis de démarrer  les travaux.

Les taux d’occupation sont répartis entre le regroupement des services de la Métropole Aix-Marseille Provence sur près de 16 000 m² pour installer 1 000 collaborateurs ainsi centralisés sur un même site, Orange sur 2 niveaux (soit 2 165 m²), Constructa sur 1 niveau (soit 1 378 m²), la Cepac sur 1 niveau, pour installer son centre d’affaires (soit 1 378 m²) et la CCIMP avec le WTC Marseille Provence sur 2 niveaux (Soit 2 277 m²) pour installer un business center et le « Provence Business Sky Lounge ».

Un chantier d’exception :

  • 3 500 pièces uniques de brise-soleil aux teintes différentes en BFUHP (Béton Fibré à Ultra Haute Performance), soit 1 200 m² de BFUHP
  • Surface de façade vitrée : 17 000 m²
  • Noyau de la tour en béton, planchers collaborant structure mixte acier béton
  • Fondations profondes : 85 pieux d’1,5m de diamètre sur 30m de profondeur
  • 15 ascenseurs
  • 2 500 tonnes de charpente métallique
  • 600 compagnons mobilisés au plus fort du chantier.

Les usagers accèderont à l’immeuble par un parvis central, véritable rue à échelle humaine éclairée de nuit, ouvrant sur des commerces. Un hall magistral de 12 mètres de haut, baigné de lumière, desservira les 31 niveaux constitués de plateaux moyens de 1 300 m², divisibles en deux.

Un partenaire privilégié de Constructa gèrera ainsi :

  • un restaurant inter-entreprises de 2 800 m² d’une capacité de 1 500 couverts ouvert à tous les locataires
  • une structure d’accueil de la petite enfance de 26 berceaux, réservée aux locataires de la tour
  • une salle de sport
  • un accueil principal avec hôtesses, doublé d’un poste de sécurité et d’un système de vidéosurveillance
  • une conciergerie proposant pressing, point poste, réservations et autres paniers du marché
  • un room service pour les déjeuners de travail dans les étages et l’organisation d’événements.

Ce projet emblématique pour Marseille a fait l’objet d’une « Convention pour l’emploi » entre partenaires pour favoriser les retombées locales et, génèrera plus de 900 emplois, soit : 670 emplois liés au chantier, 100 emplois pour la mise en œuvre de la boucle d’eau de mer pour alimenter en chaud et en froid les immeubles d’Euroméditerranée, 50 emplois pour la maintenance technique et la sécurité, 60 emplois pour l’entretien, le nettoyage, etc…

« Vue de l’extérieur, elle espère imprimer le ciel marseillais de ses lignes, confondre transparences et reflets, habiter ce morceau de ciel quadrillé de quelques pâles ombres et opales lumières, d’arbres et de personnages dont nous ne sommes jamais sûrs qu’ils existent vraiment puisqu’ils sont au ciel ». Jean Nouvel, Architecte