AMO Régions NORD à MARSEILLE, sa transformation et AIX en PROVENCE, ses nouveaux aménagements

Parcours organisés pour les Membres AMO Régions Nord

Du mercredi 27 au vendredi 29 Novembre 2013

En collaboration avec l’EPA, EUROMEDITERRANEE
et la SEMEPA (Société d’Economie Mixte et d’Equipement du Pays d’Aix)

En 2013, Marseille – Provence devient, le temps d’une année, officiellement
CAPITALE EUROPENNE DE LA CULTURE

Mercredi 27 Novembre 2013
23h15 – Accueil des Membres AMO Régions Nord / Transfert vers les hôtels (Vieux-Port)

Jeudi 28 Novembre 2013
Parcours en « petit train urbain » et à pied à travers le récent aménagement du Vieux-Port et sa nouvelle « Ombrière » (Quai de la Fraternité).
Intervenant : Gérard MERMILLOD – Consultant EUROMEDITERRANEE

. Le Réaménagement du Vieux-Port de Marseille / L’Ombrière

Conçue par le groupement Michel Desvigne, Mandataire, Norman Foster + Partners, Tangram Architectes, Ingérop, Yann Kersalé, l’opération de réaménagement du Vieux-Port de Marseille, dont le Maitre d’Ouvrage est la Communauté Urbaine MPM, mêle habilement et en toute simplicité, une réduction de la circulation autour des quais, la création d’une zone 30, l’aménagement de plateaux piétons en pierre de granit sur 35 000 m2, la mise en place de huit nouvelles estacades (locaux pour plaisanciers) et l’installation d’une ligne de mobiliers urbains spécifiques.
Le réaménagement du Vieux-Port de Marseille a reçu le Prix de l’Aménagement Urbain 2013 (Catégorie « Territoires Métropolitains » Groupe Moniteur).
Dans ce réaménagement : L’Ombrière du Vieux-Port ; Une complexité technique.
Constitué de 153 panneaux d’inox marine micro-billé de type 3126L, le toit de l’Ombrière s’élève à
6 m au-dessus du sol, posé sur 8 poteaux de seulement 27 cm de diamètre et 2,5 cm d’épaisseur.
Une prise au vent de 1000 m2 a nécessité à la fois des ferrures très solides et un ancrage au sol renforcé par des piliers de 16 m de profondeur.

En montant la « Rue de la République », regard sur :

. Le « Musée d’Histoire de Marseille » … Un Musée d’histoire pour un patrimoine vivant…
Maîtrise d’Ouvrage : Ville de Marseille
Maîtrise d’Œuvre et Entreprise (Conception-Réalisation) : Roland CARTA, Architecte, CARTA Associés Adeline RISPAL, Architecte DPLG, Scénographe, Studio Adeline RISPAL

. La Rue de la République
Longueur de la rue : 1,1 km – Logements : 5 200 dont 400 sociaux
Commerces : 120 000 m² – Parking : 3 soit 1 564 places
Au cœur du projet Euroméditerranée, cette grande artère résidentielle et commerciale fait partie de la plus grande opération de réhabilitation urbaine de France. La totalité de la rue a été embellie de façade à façade avec l’élargissement des trottoirs, la plantation de 200 arbres et l’installation d’un nouveau mobilier urbain.

La Cité de la Méditerranée

Urbanistes : Atelier Lion / Atelier Kern et associés / Ilex
Située entre le Vieux-Port et Arenc, la Cité de la Méditerranée s’étend sur 60 hectares en façade maritime du périmètre.
Elle s’organise en 3 pôles :
• L’esplanade du J4, vaste espace, gagné sur l’emprise portuaire, au pied du Fort Saint-Jean réhabilité pour l’occasion, sur lequel sont programmés de grands équipements culturels, MuCEM et Centre Régional de la Méditerranée, et qui restaure un accès public à la mer au nord du Vieux-Port.
•Le boulevard du Littoral, une des entrées majeures de Marseille aménagée en promenade en lieu et place de l’ancien viaduc autoroutier. Il relie le J4 aux nombreux équipements qui jalonnent la Cité de la Méditerranée : l’esplanade de la Major, la nouvelle gare maritime, les Terrasses du port, les Docks, Euromed-Center et le Silo jusqu’au siège de la CMA-CGM. Le Boulevard du littoral privilégie les modes de transports doux et la circulation riveraine. La circulation provenant de l’autoroute aboutie dans un tunnel.
•Le Parc Habité, ensemble résidentiel, d’environ 1 500 logements, situés entre le Boulevard de Paris et l’Avenue Roger Salengro, où se développe un urbanisme innovant d’immeubles de grande hauteur édifiés dans un environnement fortement végétalisé. Ce secteur accueille par ailleurs le nouveau pôle hospitalier Desbief/Ambroise Paré.

. Le FRAC, Fonds Régional d’Art Contemporain
Maître d’Ouvrage : Région PACA – Etat, Ministère de la Culture et de la Communication,
Maître d’Ouvrage Délégué : AREA PACA,
Architecte : KENGO KUMA & Associates (Japon), Architecte d’opération : Agence TOURY VALLET.

Cette opération est inscrite dans le volet culturel du Contrat de Projet, récemment signé entre l’Etat et la Région. C’est la Région qui assume la maîtrise d’ouvrage de ce projet et AREA PACA sa Maîtrise d’Ouvrage déléguée. Le site choisi conjointement par la Région et l’Etat se trouve dans le périmètre d’Euroméditerranée, en plein cœur de la ZAC de la Joliette.
Enclavé dans un environnement urbain dense, ce chantier, démarré début 2011, a entretenu avec ses riverains directs une concertation permanente pour préserver les intérêts de chacun. L’ouvrage sorti de terre, s’élève en épousant les profils de ses voisins. Cachées sous terre, les réserves, qui seront le cœur de ce fonds régional, sont une cathédrale de béton de 9 m de haut permettant de stocker en toute sécurité les œuvres d’art patiemment collectées par le FRAC au cours des années, et qui l’enrichit chaque année de nouvelles acquisitions. Comme l’a poétiquement décrit Kengo KUMA, un maillage de « pixels » de verre, de transparence et d’aspect variable, recouvre l’équipement avec délicatesse, « telle une métaphore de la pluie ». Livré en 2012, le bâtiment a ouvert au Public début 2013.

. Arrêt aux Docks et présentation de l’Opération d’Aménagement Urbain Euroméditerranée, site de la Joliette. Avec un périmètre d’intervention de 480 hectares, L’Etablissement Public d’Aménagement EUROMEDITERRANEE pilote aujourd’hui la plus grande opération de rénovation urbaine d’Europe.
3 zones d’aménagement concerté : JOLIETTE, SAINT-CHARLES et CITÉ de la MEDITERRANÉE permettent d’assurer une transformation significative.
L’EPA EUROMEDITERRANÉE construit une nouvelle « ville sur la ville » dans le respect des grands principes du développement durable : un équilibre entre équité sociale, croissance économique et respect de l’environnement.

. Le bâtiment des DOCKS
Maîtrise d’ouvrage : George V – SNC MRS Joliette – Maîtrise d’œuvre : Eric Castaldi
Propriétaire : JP MORGAN / Cam – Gestionnaire : Constructa Asset Management
Surface construite : 80 000 m² – Entreprises : 250 – Salariés : 3 000 (250 entreprises)
Achèvement de la restauration : 2002.
Récupération du « Petit Train Urbain» et circuit en passant par

. Le programme « M5-Les Docks » et « l’hôpital Européen » (Desbief), en revenant sur le Bd de Dunkerque et en longeant les « Archives Départementales », jusqu’à la « Tour CMA », le bd Mirabeau et retour par le Bd du littoral en direction du « SILO » et des « Terrasses du Port ».

. L’Hôpital EUROPEEN (DESBIEF) :
Maîtrise d’ouvrage : Fondation Ambroise Paré
Maîtrise d’œuvre : CARTA Associés – Mandataires : Rigal & Bargas Architecture
Propriétaire : Fondation Ambroise Paré
Surface construite : 43 500 m² – 450 Lits
Montant de l’investissement (privé/public) : 200 millions d’euros – Début des travaux : 2009
Mise en service : 2013.
La fondation Ambroise Paré et l’hôpital Paul Desbief, établissements de santé privés à but non lucratif se regroupent, afin de constituer un nouvel ensemble hospitalier de 450 lits.

. Les ARCHIVES et BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALES
Maîtrise d’ouvrage : Conseil Général 13
Maîtrise d’œuvre : Corinne VEZZONI & Associés
Surface construite : 23 140 m² – Ouverture : 2006
Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône a regroupé les Archives Départementales et la Bibliothèque Départementale de Prêt dans un bâtiment unique au cœur du périmètre d’Euroméditerranée, à l’emplacement des anciens Moulins de la Villette.

. La TOUR CMA
Maîtrise d’ouvrage : CMA CGM – Maîtrise d’ouvrage déléguée : Nexity Entreprises
Maîtrise d’œuvre conception: Zaha Hadid Architects
Maîtrise d’œuvre réalisation : SRA/ RTA – COPLAN
Bureau d’étude structure : Ove Arup & Partners INT – Propriétaire : CMA-CGM
Une tour de 33 étages, 147 m de haut + bâtiment annexe
Bureaux : 55 000 m² / Salariés permanents : 2 500 / Places de parking : 760 / 1 restaurant d’entreprise Montant de l’investissement : 250 millions d’euros / Livraison : février 2010

. Le SILO
SOGIMA, Maître d’Ouvrage avec la Ville de Marseille
Architectes : CARTA Associés (salle de spectacle) et l’Agence Eric CASTALDI (bureaux).
Construit en 1926, le Silo a cessé toute activité dans les années soixante.
Après avoir failli être démoli, le « Port Autonome de Marseille » décida de lancer un appel à projet en 2000, dont le lauréat fut la Sogima. Classé au patrimoine des ouvrages industriels du 20ème siècle, ce bâtiment a désormais une double vocation :
. Sur la partie Sud, 4 500 m2 de bureaux (livrés en juin 2009).
. Sur la partie Nord, une salle de spectacle de 2 000 places.

. Les TERRASSES du PORT
Maître d’Ouvrage : Groupe Hammerson / Architecte : 4A, Michel PETUAUG-LETANG,
BET : INGEROP / BARBANEL / TERRELL / AH Conseil
Situé sur le boulevard du littoral, entre la mer et les Docks, ce vaste projet s’inscrit dans un schéma de recomposition de la façade maritime urbano-portuaire de Marseille.

En passant par le J1 (Ancien hangar maritime converti en espaces d’expositions pour « Marseille Capitale Européenne de la Culture ») et le Boulevard du Littoral, parcours jusqu’à l’Eglise Saint-Laurent (en face du Fort Saint-Jean).

Présentation générale du MuCEM
Tilman REICHERT, Architecte Assistant de Rudy RICCIOTTI.

Maîtrise d’Ouvrage : Ministère de la Culture et de la Communication – Direction Générale des Patrimoines Maître d’Ouvrage Mandataire : OPPIC, Opérateur du Patrimoine et des Projets Immobiliers de la Culture.
Maîtrise d’Œuvre : Rudy RICCIOTTI en association avec CARTA Associés
Propriétaire : Ministère de la Culture et de la Communication
Financement : Etat, Conseil Régional, Conseil Général, Ville de Marseille, Union Européenne, MPM.
Un projet d’envergure bénéficiant d’une situation exceptionnelle à l’entrée du Vieux-Port, ce nouveau bâtiment dont les fondations sont entièrement immergées, est relié par une longue passerelle au site historique du Fort Saint-Jean. Surface construite : 26 000 m2. Budget d’opération : 140 millions d’euros.

Promenade libre à travers :
Le MuCEM / Fort Saint-Jean
• La « VILLA Méditerranée » (Région Paca, AREA Paca/ Stefano BOERI – Ivan DI POL, Architectes) (située à côté du MuCEM).
D’une surface totale de 10 000 m² (budget 70 M€/financement région Paca), ce bâtiment à l’architecture audacieuse, se développe sur et sous la mer et il se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres au-dessus d’un bassin de 2 000 m2.

• le « Musée REGARDS de PROVENCE »,
Guy DAHER, Atelier 9/ MAP (Marseille Architecture Partenaires) Architecte,
Pierre DUMON, Eurl DUMON, Fondation Regards de Provence, Maître d’Ouvrage.
Un nouveau lieu d’exposition, inauguré cette année, au sein de l’ancienne Station Sanitaire de Marseille.

Le J1 (ancien hangar maritime) – Espace d’exposition :
Le Corbusier, figure emblématique de l’histoire de l’urbanisme et de l’architecture à Marseille, investit les vastes espaces d’exposition du J1 à ce moment-là.

En passant par le « Pavillon M »
. L’HOTEL-DIEU, récemment transformé en « HOTEL Intercontinental 5*»
Maître d’Ouvrage : AXA REAL ESTATE / Promoteur : COGEDIM Provence
Architectes : Agence A. BECHU et TANGRAM Architectes
Après lancement d’un concours de Promoteurs, la Ville de Marseille a approuvé la désignation du groupement de Sociétés comprenant pour Investisseur, le Groupe AXA, pour Gestionnaire, Intercontinental et pour Promoteur Cogedim Provence.
Le programme Hôtel comprend : 172 Chambres et 22 Suites, une esplanade de 750 m2, une brasserie, un restaurant gastronomique, un lounge bar, un spa, un espace culturel et un centre de conférence, une piscine intérieure, un fitness, un parking, des locaux (BOH), un ouvrage d’art.
Livraison Hôtel : Avril 2013.

Vendredi 29 Novembre 2013

Visite de « Château LA COSTE »
Un collectionneur irlandais a transformé son domaine viticole en un centre d’art contemporain unique, où les grands noms de l’Architecture et de la création contemporaine se côtoient : Chais de Jean Nouvel, Pavillon Franck Gehry, Centre d’Art de Tadao Ando, œuvres de Louise Bourgeois, Alexandre Calder…
En 2004, nait l’idée d’un projet unique liant sur les terres de Château La Coste Art, Architecture et Vin.
Artistes et Architectes y participant sont invités à visiter le domaine et à découvrir la beauté de ses paysages. Puis la liberté leur est donnée dans le choix de l’emplacement qui accueillerait leur création, entre autres : Réhabilitation et revalorisation d’une chapelle livrée en 2011.
Maîtrise d’ouvrage : SCEA Château La Coste / Maîtrise d’oeuvre Conception : Tadao Ando Architect & Associates, Réalisation : Tangram Architectes qui mène aussi l’évolution du Domaine de Château La COSTE en tant qu’Architecte Coordonnateur et Concepteur du futur hôtel 5*.
Château La Coste apparaît aujourd’hui comme un lieu où les vignes, l’Art et l’Architecture s’expriment librement.

Transfert vers AIX en PROVENCE.
Parcours dans la ville d’Aix en Provence et regard sur les projets contemporains commentés par les intervenants de la SEMEPA, Société d’Economie Mixte d’Equipement du Pays d’Aix.
Traversée par le Cours Mirabeau / La Rotonde / Place Jeanne d’Arc / les Allées Provençales…
La ZAC Sextius-Mirabeau et ses nouveaux aménagements ; une des plus importantes opérations urbanistiques en centre-ville d’Europe. Une sorte de « greffe urbaine » entre le centre ancien et le nouveau quartier, Urbanistes ; Oriol Bohigas et François Guy.

Le pôle Culturel d’AIX en Provence

• Le nouveau CONSERVATOIRE « Darius MILHAUD »
Pôle Culturel/Maîtrise d’Ouvrage : SEMEPA
Maîtrise d’Œuvre : Kengo KUMA & Associates Europe Paris.

• Le GTP, Grand Théâtre de Provence / Architecte, Vittorio GREGOTTI
Inauguré en Juin 2007, cette opération avait été confiée par la Communauté du Pays d’Aix à la SEMEPA en mai 2002. Une salle de spectacles de 1 400 places avec une fosse d’une capacité de plus de 100 musiciens qui est conçue pour accueillir des productions musicales, chorégraphiques ou théâtrales, d’audience internationale et grand public. Avec ses différentes terrasses, ce bâtiment offre un large espace de déambulation et de promenade accessible aux piétons.

• Le « Pavillon Noir » Centre de Chorégraphie National
Architecte, Rudy RICCIOTTI (2003 – 2006).
Cette opération est le fruit d’une collaboration de l’Etat, de l’ensemble des Collectivités locales et du ballet Preljocaj. Il comprend une salle de spectacles de 350 places, 4 studios de répétition et un plateau administratif. Un lieu de création et de diffusion qui propose une programmation diversifiée.

Parcours à travers la Rue des Allumettes et le Bd Coq et arrivée à la nouvelle

• La « Gare Routière » (Livraison 2014)
Maître d’ouvrage : Communauté du Pays d’Aix
Aménageur : SPLA Pays d’Aix Territoires (Groupe SEMEPA)
Architecte : Jean-Marie Duthilleul, Agence AREP
La force architecturale : Signe de reconnaissance de l’équipement, une structure de séparation des quais et des espaces piétonniers à forte empreinte architecturale, avec une galerie ajourée en forme d’ogive haute de 4 mètres de hauteur, recouverte de lames d’aluminium, traitées sur le modèle des persiennes. 20 quais de voyageurs, 10 quais de régulation, dont 4 sur l’av. Mouret, un giratoire interne pour résorber les embouteillages de part et d’autre de la gare.