Jeudi 11 et Vendredi 12 MAI – Parcours à travers les réalisations et les projets d’aménagement de la Ville de GRENOBLE

Séjour organisé en collaboration avec Gérard CERRITO, CCD Architecture, Membre du Bureau d’AMO, Architecte Conseil de l’Etat, Département de l’Isère (38). 

JEUDI 11 MAI

12h10 – Départ St Charles TGV

12h24  – Arrêt à la Gare de l’ARBOIS / récupération des Aixois

16h08 – Arrivée à GRENOBLE

Dépôt des bagages à l’Hôtel et parcours à pied à travers le quartier vivant de la CASERNE de BONNE (Eco quartier). Ancienne Caserne libérée en 1994 par l’armée, la position centrale de cette friche militaire d’une superficie de 8,5 hectares représentait  un enjeu d’aménagement et une opportunité très importante pour la ville de Grenoble. Un marché de définition fut lancé en 2000.  Outre la volonté d‘élargissement du centre-ville vers les grands boulevards, un des objectifs prioritaires fut de mener une démarche exemplaire en matière de qualité architecturale et environnementale.

19h00 –  Arrivée « Quai Stéphane JAY », montée en téléphérique sur la Colline de la BASTILLE

La Bastille est un fort militaire du xixe siècle culminant à 476 mètres d’altitude sur les derniers contreforts du massif de la Chartreuse, et dominant de 264 mètres la ville de Grenoble. Accessible en téléphérique, à pied ou en voiture, ce puissant rocher calcaire, qui donne aussi son nom à la colline, est le premier site touristique de l’agglomération grenobloise. Vue panoramique sur Grenoble commentée par Mr Serge GROS, Directeur du CAUE de l’Isère (en fonction de ses disponibilités).

VENDREDI 12 MAI

09h15 – Accueil sur le DOMAINE UNIVERSITAIRE de Grenoble  – Direction de l’aménagement durable. 

Intervenant : Mr Jean -François VAILLANT, Directeur de l’aménagement durable

Un lieu aux portes de la ville et totalement ouvert sur le paysage des montagnes. Plan d’urbanisme confié en 1959 par le nouveau doyen Louis WEIL à Georges BOVET qui fixera les principes d’organisation et de style d’architecture très influencés par le mouvement moderne. (Pilotis, toits plats, béton brut de décoffrage, pare soleil, patios).

Désignation en 1990 dans le cadre d’Université 2000 d’un nouvel urbaniste, Peter AHRENDS qui renforcera l’ambiance végétale et le statut de parc du Domaine universitaire et en proposant d’urbaniser l’axe central autour du tramway, de renforcer son dynamisme que l’Opération campus de 2011 accentuera encore. De ces objectifs naîtrons notamment sous le crayon de Clément CACOUB le lieu emblématique de la place centrale ainsi que la bibliothèque des sciences et l’amphi « Weil » tous deux ayant reçu le label Patrimoine du XXe siècle.

Le projet stratégique « Grenoble Université de l’Innovation » constitue le cadre dans lequel s’inscrivent les différents projets d’aménagement, d’enseignement et de recherche, tant sur le Domaine universitaire que sur le site de la Presqu’île scientifique. Le programme de développement immobilier engagé grâce à l’Opération Campus à Grenoble concerne 46 équipements en construction ou en rénovation sur la Presqu’île de Grenoble et sur le Domaine universitaire. Il compte de nombreux projets pour la qualité de la vie de Campus (logements, restauration, équipements sportifs, etc.) mais aussi de grands projets structurants pour la recherche et la formation.

14h15 – Accueil par la « SEM InnoVia Grenoble Durablement », Société d’Économie Mixte d’Aménagement de la Ville de Grenoble.

RdV au Bâtiment CANOPEA / Présentation des projets autour de la maquette et parcours pédestre sur site.

Intervenant : M. Fabrice GLEIZE, Directeur du développement, SEM InnoVia Grenoble Durablement.

La vocation de la SEM InnoVia Grenoble Durablement est d’être un partenaire opérationnel de la Ville de Grenoble pour les opérations d’aménagement à caractère économique. Présentation de « Grenoble Presqu’île », considérée comme le « poumon économique » de la Métropole grenobloise. Forte de l’expérience des grands projets urbains grenoblois (Ecoquartier de Bonne & Bouchayer-Viallet…) et de l’expertise technologique du pôle d’innovation grenoblois, la Presqu’île s’est vue attribuer le projet EcoCité expérimentale. Tout est mis en œuvre pour réduire l’empreinte écologique et viser un bilan carbone neutre, en proposant des solutions innovantes.
En intégrant, dès la conception du projet, les questions relatives à la mobilité (tramway notamment) et à la maîtrise de l’énergie, c’est l’avenir de la ville qui s’écrit à Grenoble Presqu’île. Visite du secteur CAMBRIDGE – Architecte en chef / Urbaniste, Agence De PORTZAMPARC.

17h07 – Départ Gare de GRENOBLE  TGV N° 96642 / 18h05  – Correspondance à Valence

19H30 – Arrivée à la Gare de l’ARBOIS / Dépôt des Aixois

19h48 – Arrivée à MARSEILLE Gare St Charles